Метка: livre en français

Trotro et les cadeaux de Noël

Dans le salon il y a l’arbre de Noël.

Trotro entre en courant dans le salon.

—Ah, les cadeaux, les cadeaux,- crie-t-il. Nounours est un peu déçu parce que c’est lui, son jouet préféré.

—Ah, tous ces cadeaux de Noël, c’est tout pour moi?

Il regarde son papa et sa maman.

Il ouvre le premier paquet.

—Oui! Des livres!

Nounours regarde aussi avec intérêt: ces livres doivent être pleins d’images!

Trotro voit le deuxième paquet. Читать далее

Faire la toilette

     C’est le matin. Trotro dort dans sa chambre. Ses oreilles sortent de dessous de la couverture. Nounours dort aussi tranquillement.

     Maman appelle de la cuisine:

     —Trotro, réveille-toi! Va vite faire ta toilette!

     —Oh! La toilette!

     Trotro ne veut pas se réveiller. Il est si bien dans son lit.

Il se lève, prend son Nounours et va lentement dans la salle de bains.

Devant le lavabo il s’arrête et se rappelle que l’eau est froide et qu’il va devoir se mouiller. Читать далее

Les trois mousquetaires. Chapitre 6. Athos.

M. de Tréville était pour le moment de fort méchante humeur, mais il a salué poliment le jeune homme qui s’est incliné jusqu’à terre.

Il s’est rapproché de l’antichambre en faisant signe à d’Artagnan comme pour lui demander la permission d’en finir avec las autres avant de commencer avec lui, il a appelé trois fois:

-Athos! Porthos! Aramis!

Les deux mousquetaires avec lesquelles nous avons déjà fait connaissance se sont avancés vers le cabinet dont la porte s’est refermée derrière eux. Leur contenance pleine de dignité et de soumission a excité l’admiration de d’Artagnan qui voyait dans ces hommes des demi-dieux, et dans leur chef un Jupiter olympien armé de tous ses foudres. Читать далее

Les trois mousquetaires. Chapitre 5. Aramis.

-Et j’ai payé douze pistoles pour ce baudrier. N’est-ce pas, Aramis, -a dit Porthos se tournant vers un autre mousquetaire.

   Cet autre mousquetaire formait un contraste parfait avec celui qui l’interrogeait. C’était un jeune homme de vingt-deux  à vingt-trois ans à peine, à la figure naïve et doucereuse, à l’œil noir et doux et aux joues roses et veloutées comme une pêche en automne; ses mains semblaient craindre de s’abaisser, de peur de gonfler leurs veines. D’habitude il parlait peu et lentement, saluait beaucoup, riait sans bruit en montrant ses dents, qu’il avait belles.

   Il a répondu à son ami par un signe de tête affirmatif. La conversation est passée à un autre sujet.

-Que pensez-vous de ce que raconte l’écuyer de Chalais?- a demandé un autre mousquetaire  s’adressant à tout le monde. Читать далее

Les trois mousquetaires. Chapitre 3. Lettre disparue.

Et bien, comment va cet enragé? -a repris le gentilhomme en se retournant au bruit de la porte et en s’adressant à l’hôte qui venait s’informer de sa santé. 

-Il va mieux,- a dit l’hôte. Il s’est évanoui tout à fait. Mais avant de s’ évanouir il a rassemblé toutes ses forces pour vous appeler. Il frappait  sur  sa poche  et il disait:  «Nous  verrons  ce que M. de Tréville  pensera  de  cette  insulte  faite  à  son  protégé.

-M. de Tréville?- a dit  l’inconnu en devenant  attentif.  Voyons, mon cher hôte, pendant que votre  jeune  homme  était  évanoui, vous n’aviez pas regardé  cette poche-là?  Qu’y avait-il?

-Une lettre adressée à M. de Tréville, capitaine des mousquetaires.

-Diable! — a murmuré l’inconnu  et il est tombé  dans une réflection qui  a duré  quelques  minutes.  Читать далее

La luge

   C’est l’hiver. Il fait froid. La neige tombe à gros flocons.

Trotro est au jardin. Il a mis sa veste et en bonnet chaud.

—C’est beau, la neige. Je vais essayer d’attraper un flocon.

Mais la neige fond dans les mains. Alors il décide de faire une boule de neige.

—Ce sera plus facile de jouer à la neige.

Il roule une petite boule.

—C’est doux comme du coton, mais c’est froid.

Il jette la boule au pied d’un arbre. Il a froid aux mains et il les frotte l’une contre l’autre.

—Pour se réchauffer il faut mettre les moufles.

Il regarde son Nounours dans sa poche.

—Toi aussi, tu as froid. Viens avec moi. On va faire de la luge! Читать далее