Le chien

-Jo, a appelé Aline son chien.

Le chien est accouru et a regardé sa petite maîtresse:

-On va manger un chat?

-Oh, non, petit bandit. Où je te trouve un chat plus petit que toi?

-Mais il y a des petits chats, a dit Jo.

-Non, a répondu avec décision la fille. J’ai une grande pitié pour les petits chats. Ils sont si mignons!

-Non, je ne comprends absolument rien en petites filles, a pensé le petit chien.- Les chats doivent être trop bons, surtout les petits.

Mais une idée est venue dans la tête du chien:

-Tu m’as appelé pour donner à manger?

-Non, petit gourmand. Je t’ai appelé pour te caresser. Mais tu te montre un mauvais animal. Alors je ne te caresse plus,- a dit la fille.

-Jamais, elle a ajouté voyant que le chien n’a pas peur d’elle.

-Ouaf, a dit le chien qui commence à comprendre que parfois il faut faire quelque chose contre soi.

-Tu as les mains si douces…- a chanté le coupable.

Pas de réaction…

-Tu sens si délicieux…

Aline a sourit à son bien-aimé:

-Continue, petit guignol.

-Et je t’aime beaucoup…

La fille a caressé Jo.

-On va se promener dans le jardin. Mais tu me promets d’être sage et de ne pas courir après les oiseaux.

-Et alors on va manger un chat?- a explosé de bonheur le chien…